Table de concertation nationale en matière d’enseignement à la maison du 17 août 2018

 

La rencontre de La Table de concertation nationale en matière d’enseignement à la maison du 17 août 2018 a mis l’accent sur le plan de travail 2018-2019, notamment sur la préparation du guide des bonnes pratiques.

Voici un sommaire des discussions :

  • Les questions soumises par nos membres seront transmises directement à la Direction de l’enseignement à la maison. Nous ferons suivre celles qui ont déjà été présentées et nous communiquerons les réponses dès que nous les recevrons.
  • Structure et fonctionnement de la Direction de l’enseignement à la maison :
    • La direction est composée de trois (3) personnes. Des entrevues sont en cours pour embaucher les représentants du ministre qui seront en relation avec les familles pour le suivi de l’enseignement à la maison. Selon le Directeur, M. Christian Rousseau, des candidats de très grande qualité ont été rencontrés. Ils ont des formations pertinentes, des expertises variées provenant du système scolaire québécois, d’autres provinces ou pays ainsi que de l’expérience avec l’enseignement à la maison. Ces personnes semblent être très motivées, intéressées et qualifiées.
    • Les représentants du ministre travailleront en équipe pour créer une synergie positive et constructive visant à partager les compétences de chacun.
  • Une section dédiée à l’enseignement à la maison a été ajoutée au site web du ministère. http://www.education.gouv.qc.ca/commissions-scolaires/dossiers/enseignement-a-la-maison/
  • M Rousseau nous encourage à soumettre l’Avis relatif à l’enseignement à la maison via le site web sécurisé au plus tard le 1er septembre.
    Après avoir consulté la conseillère juridique de la HSLDA à ce sujet, nous vous invitons à user de ce moyen électronique approprié et efficace. Si vous désirez présenter l’Avis à l’aide du formulaire papier, utilisez celui du ministère ou fournissez les informations requises dans le format de votre choix.
  • Les familles qui n’ont pas de déclaration d’admissibilité à l’enseignement en anglais pourront faire l’enseignement à la maison en anglais. Par contre, la Commission scolaire francophone à laquelle la famille sera affectée n’a pas l’obligation de la soutenir en anglais. Les familles pourraient soumettre un portefolio en anglais au représentant du ministère si le ministère décide de le permettre. Assurément, cette question fera l’objet de prochaines discussions.
  • Ce que nous transmettrons au ministère doit permettre d’apprécier la progression de l’enfant. Ce message est répété ad nauseam.

Nous traçons un nouveau chemin. Il reste encore beaucoup à faire pour mettre en œuvre ce beau projet social d’enseignement à la maison. Grâce à votre dévouement, à votre engagement, à vos prières et la grâce de Dieu, nous serons le sel et la lumière de nos concitoyens.

N’oubliez pas de transmettre votre avis au plus tard le 1er septembre. Le Guide d’accompagnement de l’école-maison au Québec préparé par la HSLDA et l’ACPEQ sera publié dans les prochains jours. Le projet d’apprentissage de l’enfant doit être soumis par écrit au ministre au plus tard le 30 septembre.

J’en profite pour remercier André Riendeau, président sortant de l’ACPEQ, de m’accompagner à toutes ces rencontres. Merci pour vos bons témoignages et vos prières. Soyez bénis !

Patrice Boileau, ing. MBA
Porte-parole
ACPEQ
patboileau@acpeq.org

L’ACPEQ est composée de bénévoles dévoués qui contribuent généreusement de leur temps et de leurs talents.

L’implication d’un plus grand nombre de familles au sein de l’ACPEQ fait une différence pour nous permettre d’offrir des services supplémentaires qui supportent nos activités, améliorent le soutien aux membres, et créent une ambiance accueillante dans notre association. Cette implication est particulièrement opportune pour aider à influencer le résultat de la prochaine génération de pratiques dans le domaine de l’enseignement à la maison. Soyez avant-gardistes, soyez bénévoles pour l’ACPEQ.