Compte-rendu de la rencontre avec la DEM

 

Chers membres et amis de l’ACPEQ,

C’est avec plaisir que je vous informe de la rencontre qui s’est déroulée au bureau de la DEM eu égard aux documents suivants qu’elle a récemment transmis à plusieurs familles ;

1— L’ÉTAT DE SITUATION ET LE BILAN DE MI-PARCOURS (ES)
2— LE PORTFOLIO SOUMIS AU MINISTRE (PF)

La rencontre fut très cordiale. La directrice, madame Kelly, était accompagnée de trois collaboratrices (Audrey, Isabelle et Manon). Nous avons soumis nos préoccupations quant à certains éléments contenus dans ces 2 documents.

Nous avons généreusement échangé et partagé de l’information pendant près de 2 heures. Nous avons ensuite été présentés à plusieurs « chargés de suivi ». Ce sont ces personnes qui interviennent auprès des familles. Elles peuvent vous offrir des services de soutien si vous le désirez. Par contre, si vous aviez une situation délicate avec votre chargé de suivi, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Nous pourrons vous guider et vous accompagner auprès de la DEM.

Notre rencontre a assurément permis d’établir un lien plus solide entre la DEM et notre association, l’ACPEQ.

Nous avons tout d’abord salué les travaux de la DEM visant à informer les parents. Nous avons particulièrement aimé qu’il n’y ait qu’une seule personne-ressource par famille et qu’il y ait plusieurs moyens de transmettre l’état de situation et le bilan. Aussi, nous apprécions dans les documents l’utilisation des mots « court compte-rendu », « bref portrait » et « bref document » qui, selon nous, témoignent d’une volonté de la DEM de ne pas alourdir le fardeau des familles.

Nous avons suggéré que certains éléments contenus dans les documents soient modifiés afin de bien refléter leurs attentes, qu’ils soient moins restrictifs afin de donner plus de latitude et ainsi permettre plus de créativité aux enfants et aux parents, ce qui ressemblerait indéniablement plus à ce qu’est l’enseignement à la maison.

Nous sommes persuadés d’avoir été entendus et avons bon espoir que des modifications seront apportées aux documents. À tout le moins, nous avons mutuellement convenu de la signification de certains éléments y étant contenus.

Par exemple, dans le document « ES », lorsqu’il est question de durée ou temps approximatifs, nous avons compris que parler de temps global est tout à fait acceptable et qu’il n’est pas nécessaire d’être précis.

Aussi, dans le document « PF », aux endroits où il y a des obligations non prévues au règlement, notamment avec les mots « se veut » et « doit », nous avons clairement exprimé notre désaccord. Il semble que des modifications pourraient être apportées afin de mieux refléter les attentes de la DEM et d’exprimer ces idées comme des suggestions, qui en soi, sont intéressantes à considérer dans un portfolio.

Je vous soumets le commentaire suivant de la DEM visant à clarifier les attentes au sujet du « PF » à savoir que « le PF doit permettre d’apprécier la progression de l’enfant. » Nous comprenons que cela fait éminemment partie de leur rôle. Je me permets d’ajouter que la chargée de suivi présente aux échanges a été élogieuse à l’égard des parents ayant déjà transmis leur ES à l’aide du formulaire type proposé par la HSLDA et l’ACPEQ. À cet effet, je remercie Jean Landry qui y a travaillé d’innombrables heures l’été dernier.

Nous ressentons sincèrement que la DEM a démontré une ouverture à avoir une approche de partenariat avec l’ACPEQ. De notre point de vue, nous allons continuer à travailler pour bien vous représenter de façon positive et constructive dans l’intérêt supérieur des enfants et de vous, les parents. Nous garderons une attitude d’ouverture et de collaboration.

Je tiens à remercier les personnes suivantes de m’avoir accompagné et d’avoir activement participé à cette rencontre  : Julie Charette, Thamara Jeudi et Louise Frazer, de même que Sylvie Crasci et Megen Zelinka, avocate à la HSLDA, pour leur contribution à notre préparation. Je veux aussi remercier tous les parents qui nous ont transmis des informations et leurs préoccupations sur l’ensemble de notre nouvelle réalité.

« Le tout (l’Association) est plus grand que la somme de chacun de ses membres », « Car là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, Je suis au milieu d’eux. » Mat.18-20, LSG

« Je puis tout par Celui qui me fortifie. » Phil. 4:13, LSG

Merci pour vos prières. Soyez bénis et continuez de nous informer.

 

L’ACPEQ est composée de bénévoles dévoués qui contribuent généreusement de leur temps et de leurs talents.

L’implication d’un plus grand nombre de familles au sein de l’ACPEQ fait une différence pour nous permettre d’offrir des services supplémentaires qui supportent nos activités, améliorent le soutien aux membres, et créent une ambiance accueillante dans notre association. Cette implication est particulièrement opportune pour aider à influencer le résultat de la prochaine génération de pratiques dans le domaine de l’enseignement à la maison. Soyez avant-gardistes, soyez bénévoles pour l’ACPEQ.

 

 

Patrice Boileau, Ing. MBA
porte-parole
ACPEQ
patboileau@acpeq.org

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *