Préférences et motivations

Certaines familles prennent le chemin de l’école-maison par préférence, basée sur :

  • L’aspect académique : des enfants en difficultés d’apprentissage ou des enfants surdoués.
  • La socialisation positive : l’école-maison permet aux parents et aux enfants de choisir les gens qu’ils veulent fréquenter.

Un conflit avec le système scolaire :

  • les parents ne se sentent pas compris par le personnel enseignant et/ou la direction de l’école;
  • la philosophie de l’éducation et les valeurs véhiculées à l’école publique ne correspondent pas aux attentes et/ou aux besoins des parents et/ou des enfants.
  • L’absence d’une école alternative (école chrétienne, école à pédagogie Waldorf ou Montessori, etc.).